Notre engagement pour la biodiversité

Pourquoi et comment protéger la biodiversité du canal du Midi ?

Des inventaires faune et flore conduits par VNF le long du canal du Midi dans le cadre du projet "plantations" ont démontré que la disparition des platanes détruisait certains habitats d'espèces protégées, particulièrement des oiseaux et des chauves-souris.

80% des espèces d'oiseaux et 100% des espèces de chauve-souris sont protégées par la loi française.

Pour pallier la disparition de leur habitat, une vaste opération d’installation de nichoirs et de gîtes à chiroptères continue d’être menée en parallèle de l’opération de replantation. VNF s'est entouré des meilleurs spécialistes pour confectionner des habitats parfaitement adaptés selon les différentes espèces et réaliser un suivi de leur efficacité une fois installés. 

 

Zoom sur la pose de nichoirs à oiseaux et gîtes à chauve-souris :

 

Des campagnes de pose de nichoirs à oiseaux et gîtes à chauve-souris ont démarré en 2015 à travers la pose de plus de 100 nichoirs à oiseaux, et se sont poursuivies en 2016 et 2017 avec la pose de près de 800 gîtes et nichoirs, sur tout le canal du Midi.

Ces premières opérations seront suivies d'autres campagnes, pour aboutir à la pose de plus de 1 800 installations le long du canal du Midi.

 Les installations posées sont de plusieurs types, afin de s'adapter aux diverses espèces d'oiseaux ciblées :

  •   Nichoirs polyvalents pour le Rollier d'Europe (présent uniquement à l'Est du Canal du midi), la Chouette Chevêche d'Athéna, ou le Hibou Petit Duc;
  •   Nichoirs plus spécifiques pour le Gobemouche gris ou le Pigeon colombin;
  •   Enfin, des gîtes à chauves-souris sont prévus pour couvrir les besoins en gîtes de printemps-été ou d'hiver, selon leur forme et l'épaisseur du bois utilisé. L'utilisation des installations par les chauves-souris reste à ce jour méconnue et représente une expérimentation intérressante à cette échelle