Un mal incurable

La maladie du chancre coloré :

Le chancre coloré est une maladie provoquée par un champignon microscopique, qui s'attaque exclusivement aux platanes. Il se loge à l'intérieur de l'arbre, bloque ses canaux de sève et le tue, en seulement 6 mois et 5 ans. Sa propagation est principalement due aux activités humaines. Le long du canal, l'épidémie est favorisée par l'eau et les bateaux qui multiplient les blessures aux racines lors des amarrages.

Il n'existe malheureusement aucun traitement préventif ou curatif.

Après de longue recherches l'INRA (Institut national de la recherche agronomique) a conclu que la maladie ne pouvait être combattue ni chimiquement ni biologiquement. 

Si les protocoles d’expérimentation pour la sauvegarde des platanes sains continuent, il n’existe à ce jour qu’une seule solution pour l’endiguer : abattre et brûler les arbres touchés. Malgré les efforts de prévention, 20 500 platanes ont dû être abbatus depuis 2006. L’urgence de la situation exige la mobilisation de chacun d’entre nous !

  • D'où vient le chancre coloré ?

Le chancre coloré a propablement été introduit en France lors de la deuxième guerre mondiale, via des caisses de munition américaine en bois de platane infecté. Sur le canal du Midi, le premier foyer a été repéré en 2006 à Villedubert (Est de Carcassonne). Depuis, la propagation est exponentielle.

 

Les mesures de protection :

Face au développement de la maladie, Voies navigables de France, gestionnaire du canal du Midi pour le compte de l’État, a immédiatement pris des mesures de protection.

L’assistance d’experts scientifiques, de laboratoires et de services spécialisés comme les Services régionaux de protection des Végétaux, a été requise. Chaque année, des prospections sont confiées à des experts indépendants afin de détecter au plus tôt les arbres malades.

Les entreprises qui interviennent pour le compte de Voies navigables de France ont été sensibilisées à l’application des mesures de prévention : désinfection du matériel, contrôle avant travaux, méthode d’intervention pour éviter de blesser les arbres et de disperser les sciures infectées par le chancre.

Leur témoignage : 

À ces différentes mesures, s’ajoutent l’abattage des arbres et le brûlage sur place pour éviter la propagation.

Par ailleurs, en liaison avec les professionnels et les scientifiques, Voies navigables de France étudie les mesures qui pourraient être mises en place afin de limiter la propagation de la maladie par les bateaux.

Sous le contrôle scientifique des experts du Ministère de l'Agriculture, de l’Agro-alimentaire et de la Forêt, Voies navigables de France cherche à développer des partenariats qui pourraient conduire à des recherches ou des expérimentations sur la maladie.

 

 

 

 

Je soutiens le projet et je reste informé

Inscrivez-vous dès maintenant à la newsletter du canal du Midi pour être tenu informé en avant-première !

  • dernières nouvelles du programme de sauvegarde du canal
  • invitations aux événements magiques du canal
  • jeux-concours avec de nombreux lots à la clé

Voir la dernière newsletter

Mon adresse e-mail ne sera ni vendue, ni échangée. Je peux me désinscrire à tout moment.